Ma Sainte-NiTouche,
Tu fais du Mal aux gens,
A gonfler ta bouche,
Tes lèvres jusqu'au Sang,
Vois comme on te goûte
Quand Tu mets tes seins en avant!

Ma Sainte-NiTouche,
Je t'avais dit pourtant,
Celle que Tu retouches,
Je l'aimais mieux avant.
Tu ressembles à toutes
Celles qu'on dévisage en passant

Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche,
Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche,
Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche

Ma Sainte-NiTouche,
Nos c?urs à Contre-Temps,
Parfois J'ai des doutes,
Serais-Tu Femme-Enfant
Qui dérive en douce?
Ne prends pas ton air Innocent!

Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche,
Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche,
Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche

Tu rêvais tes Amants…
Au sein de ta couche…
Immaculée de blanc…

Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche,
Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche,
Ma Sainte-NiTouche, Ma Sainte-NiTouche